Le Blason

Le Blason

Histoire du blason :

Il représente le blason de la baronnerie de Retz, la juridiction du Bois-Joly, le blason du premier Maire de Chauvé, celui du prieuré de Haute Perche, le scapulaire de l'armée catholique et royale et l'Eglise endommagée de Chauvé rappelant ainsi la dernière guerre mondiale.

Vers l'an mille, le seigneur du Migron gouverne parmi ses contrées « le pago chialve » le pays de Chauvé.

Aux environs de 1300, Chauvé est divisé en deux seigneuries : la plus importante, celle du Bois Joly et la deuxième, celle de la Rigaudière.

Sous la Révolution, lors du soulèvement de la nuit du 9 au 10 mars 1793, Chauvé est la première commune à se révolter.

Au XIXème siècle, malgré la création de fabriques de briques, Chauvé reste avant tout rural.

En décembre 1944, Chauvé endure les combats entre Allemands et Forces Françaises de l'intérieur et le 14 février1945, un obus allemand détruit le clocher de l'église puis le 23 mars et enfin le 12 avril 1945. Il sera reconstruit le 18 février 1950 et le « coq » sera mis en place.